Les micas : biotite et muscovite - cours de biologie
Géologie

Les micas : biotite et muscovite

Les micas : biotite et muscovite

 

Capture

 

Caractères généraux
Les micas constituent une famille de minéraux silicatés formés de feuillets à 3 couches (2 tétraédriques et une octaédrique) unis par des cations dits « interfoliaires ». La nature des cations des couches octaédriques conduit à distinguer :
• des micas noirs ferromagnésiens, trioctaédriques (avec 3 cations Fe2+ou Mg2+), dont la biotite ;
• des micas blancs alumineux, dioctaédriques (avec 2 cations Al3+), dont la muscovite.
L’une de leurs caractéristiques communes est de contenir des ions OH

: ce sont des minéraux hydroxylés.
Caractères macroscopiques
Les micas ont un aspect nacré, un éclat brillant, souvent métallique. La biotite(photo 1) apparaît sous forme de paillettes d’un noir brillant alors que la muscovite (photo 1) constitue des cristaux transparents à reflets argentés.

La muscovitepeut se développer en cristaux de grande taille qui se débitent alors aisément en lamelles transpa-rentes, résultant d’un clivage parfait entre les feuillets.
Caractères microscopiques
• En LPNA(photos 2 et3), la biotite apparaît sous forme de cristaux allongés automorphes, de couleur brune et montrant un fort pléochroïsme dans les bruns sombres ou les bruns verdâtres. Le relief est moyen. Les cristaux bruns peuvent présenter des traces d’altération sous forme de plages d’un vert plus pâle et d’un relief moindre, correspondant au développement de chlorite. La muscovite (photo 5) est incolore ; elle forme des cristaux allongés automorphes de relief moyen qui ne présentent pas de traces d’altération. Les sections allongées de biotite (photos 2et 3) et de muscovite portent généralement la trace d’un clivage net.
• En LPA(photo 4), la biréfringence de la biotite est élevée mais les teintes de polarisation sont plus ou moins masquées par la teinte propre du minéral. Les cristaux peuvent présenter des teintes légèrement chatoyantes, plus ou moins irisées (aspect moiré des cristaux, photo 4). L’altération en chlorite se traduit par une diminu-tion de la biréfringence. La biréfringence de la muscovite est élevée (photo 6),avec des teintes vives, souvent dans les bleus, et un aspect moiré. L’extinction est droite, se produisant lorsque le clivage est contenu dans le plan de polarisation de la lumière.
Enseignements complémentaires
Particularités
Les inclusions de zircon (photo 2) : Les cristaux de biotite sont souvent riches en petites inclusions de zircon (silicate de zirconium). Ce minéral contient de l’uranium dont la désintégration radioactive est à l’origine d’au-réoles noires (souvent appelées halospléochroïques)affectant la biotite.

Gisements
La biotiteest un minéral très commun des roches magmatiques et métamorphiques. Elle s’observe surtout
dans les roches magmatiquesdifférenciées (granites) et intermédiaires (granodiorites, trachytes). Elle est très
abondante dans les roches métamorphiques de type micaschistes ou gneiss, roches se rattachant à la séquence
argileuse (roche initiale : argilite) ou arénacée (roche initiale : grès argileux).
Du fait de sa composition alumineuse, la muscoviteest fréquente dans certains granitesriches en aluminium.
Elle peut y être le seul mica ou se trouver associée à la biotite. Elle accompagne celle-ci dans les roches métamor-phiquesissues d’argilites ou de grès argileux comme les micasc

 

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close