Les feldspaths

Les feldspaths

Capture

Caractères généraux
Les feldspaths correspondent à un ensemble de minéraux formant deux séries entre trois pôles majeurs qui sont : KAlSi 3O8, NaAlSi3O8
et CaAl2 Si 2O8
. Ces trois pôles sont respectivement représentés par l’orthoseou la sanidine(feldspath potassique des roches volcaniques), l’albiteet l’anorthite. La série entre les pôles potas-sique et sodique définit les feldspaths alcalins, la série entre les pôles sodique et calcique, les plagioclases.
Toutes les compositions existent entre albite et anorthite, les plagioclases constituant un bon exemple de sys-tème binaire à solution solide. On peut ainsi définir un plagioclase par sa teneur en constituant anorthitique, notée An : An0 désigne l’albite, An100, l’anorthite. An > 50 qualifie un plagioclase plus proche de la compo-sition de l’anorthite que de celle de l’albite.
Caractères macroscopiques
Les feldspaths sont des minéraux clairs(photo 1). Ils apparaissent fréquemment en cristaux automorphes de cou-leur blanche. Les feldspaths alcalins de type orthose peuvent être rosesalors que les plagioclases prennent parfois  des teintes verdâtres lorsqu’ils sont altérés. L’éclat des feldspaths est plus ou moins vitreux et leur dureté est de 6 ;  ils rayentdonc l’acier. Ils montrent par ailleurs des plans de clivage reconnaissables par leur éclat.
Les feldspaths alcalins de type orthose ou sanidine (feldspath alcalin des roches volcaniques) sont souvent caracté-risés par une macle de Carlsbad, repérée par l’éclat différent des deux cristaux associés (photo 2).
Caractères microscopiques
• En LPNA(photos 3 et 5), les feldspaths sont incoloreset leur relief est faible. Ils présentent souvent un aspect poussiéreuxou moucheté qui traduit leur altérabilité.
• En LPA(photos 4 et6), les feldspaths présentent toujours une biréfringence faibledonnant des teintes ne dépassant pas les gris clairs à blancs. Les feldspaths alcalins de type orthose peuvent montrer des macles de Carlsbadassociant deux cristaux (photo 4). Les plagioclases s’identifient à leurs macles polysynthétiques (photo 6), formées de cristaux répétés et à l’origine de l’aspect typique en rayures. Les cristaux de plagio-clases sont parfois zonés.
Enseignements complémentaires
Particularités
• La position de l’albite : les feldspaths alcalins sont les feldspaths renfermant les éléments alcalins sodium ou potassium. L’albite, pôle sodique, appartient ainsi à la série des feldspaths alcalins et à la série des pla-gioclases. Dès que la composition s’écarte du pôle sodique vers le pôle calcique, les feldspaths se rattachent exclusivement à la série des plagioclases.
• Les perthites : dans certains granites, il est possible que les cristaux d’orthose montrent en LPA des plages parallèles, repérables à leur relief légèrement différent. Toutes ces plages présentent une même teinte de polarisation, différente de celle du cristal-hôte, car elles sont constituées par l’albite et sont incluses dans l’orthose. Ces associations d’albite et de feldspath potassique sont des perthites (voirfiche 19, photo 5).

Gisements
Les feldspaths sont des minéraux présents dans presque toutes les roches magmatiques : les plagioclases proches du pôle calcique(anorthite) se rencontrent dans les roches basiques de type basalte ou gabbro. Les faciès plus différenciés (diorite, andésite…) renferment des plagioclases de composition intermédiaire entre pôles calcique et sodique. Les feldspaths potassiques(orthose et sanidine) sont abondants dans les granites ou dans les rhyolites où ils peuvent être accompagnés de plagioclases de type albite.

Check Also

Les amphiboles

Les amphiboles   Caractères généraux Les amphiboles constituent un groupe de minéraux sombres très variés. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *