Les anthéridies du Polytric - cours de biologie
Biologie Vegetal

Les anthéridies du Polytric

Les anthéridies du Polytric

 

Anthéridies de Polytric
(coloration    :    bleu    de    toluidine)

 

Capture

 Observation
L’examen    de    l’apex    des    tiges    montre,    à    certaines    périodes    de    l’année,    l’existence    d’un    involucre    ter-minal    de    feuilles.    Il    évoque    une    corbeille    au    centre    de    laquelle    on    observe    des    organes    producteurs de    gamètes    ou    gamétanges.    Il    existe    deux    sortes    de    corbeilles,    les    unes    contiennent    des    gamétanges mâles,    les    autres    des    gamétanges    femelles.    Ces    corbeilles    de    sexe    différent    sont    portées    par    des    pieds différents.    Le    Polytric    est    une    mousse    dioïque

 

Les corbeilles mâles ont des feuilles plus larges que les feuilles ordinaires. Elles enveloppent des gamétanges mâles, ou anthéridies, entremêlés de poils stériles chlorophylliens appelés paraphyses (photos A et B).
Chaque anthéridie a la forme d’une massue portée par un court pédicelle (photo C). C’est un sac dont la paroi est constituée d’une assise de cellules (cellules pariétales) et qui contient à maturité de nombreux spermatozoïdes.

 

Capture

Tags

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Close
Close
Close