La tige de Lamier

La tige de Lamier

Coupe transversale de tige de Lamier
(coloration    :    carmino–vert)

 

Capture

 

Diagnose
Nature de l’organe
•  C’est un organe à symétrie axiale (photo A).
•  Xylème I et phloème I sont superposés en faisceaux cribro-vasculaires si on fait abstraction des tissus secondaires
qui les séparent à présent (photos B et C).
•  Le xylème I est à différenciation centrifuge.
 C’est une tige
Le caractère aérien de cet organe est confirmé par les points suivants :
•  La moelle est importante et en grande partie résorbée (lacune centrale, photo A) ;
•  Il existe des tissus plus spécifiquement aériens que sont les tissus de soutien (collenchyme dans les angles) et de
protection-échanges, l’épiderme en l’occurrence (photo B).
Position systématique
On peut noter :
•  L’existence de tissus secondaires sous forme d’un cambium continu (photos A, B etC) ayant produit au niveau
des faisceaux du xylème II voire un peu de phloème II (cela dépend en fait de l’âge auquel la tige a été prélevée) ;
•  Des faisceaux cribro-vasculaires disposés sur un seul cercle.
 C’est une tige de Dicotylédone
Caractères biologiques particuliers
•  Le développement essentiellement fasciculaire du xylème II (pachyte discontinu), l’absence de liège et la
modeste lignification d’ensemble sont autant d’arguments pour conclure au caractère herbacé de cette tige.
•  La forme quadrangulaire (photo A) et non circulaire de cette tige est également un caractère d’herbacée à la
différence des tiges des plantes arborescentes, de section toujours circulaire.

Capture

 

Check Also

Le limbe de Muguet

Le limbe de Muguet   Coupe transversale de limbe de Muguet (coloration    :    carmino-vert)   …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *