Glycerophospholipides - cours de biologie
Biochimie

Glycerophospholipides

2.5.1 L’acide phosphatidique

  • C’est l’élément de base des glycérophospholipides.
    Acide phosphatidique = Glycérol + 2 Acides Gras + H3PO4
    Image acdphospha.gif
  • Les deux acides gras ont une chaîne longue (≥ 14C), l’acide gras en position 2 est souvent insaturé.
  • L’acidité de la molécule provient des 2 H mobiles libres de l’acide phosphorique.
  • Au pH sanguin (7,35 – 7,45) les 2 fonctions acides sont ionisées.
  • L’acide phosphatidique est un second messager intracellulaire.

2.5.2 Les glycérophospholipides

Ils sont constitués d’acide phosphatidique + alcool

  1. Nature de l’alcool
    Image glycerophosp.gif
  2. Les différentes classes de glycérophospholipides
    Le lipide se forme par fixation d’un alcool sur l’acide phosphatidique.
    Selon l’alcool, on obtient des classes différentes de lipides.

    Phosphatidylsérines = Acides Phosphatidiques + Sérine
    Phosphatidyléthanolamines = Acides Phosphatidiques + Ethanolamine
    Phosphatidylcholines = Acides Phosphatidiques + Choline
    Phosphatidylinositols = Acides Phosphatidiques + Inositol

2.5.3 Les Phosphatidyléthanolamines et Phosphatidylsérines

Image phos-etha.gif

 

Image phos-seri.gif

 

Au pH du sang (7,35 – 7,45) les molécules sont ionisées.

2.5.4 Les Phosphatidylcholines ou LécithinesLes Phosphatidylcholines ou Lécithines

Image lecithin.gif

 

On les trouve dans le cerveau, le foie, le jaune d’œuf.

2.5.5 Les Phosphatidylinositols

  1. Structure de l’inositol
    • L’inositol est un hexaalcool cyclique qui a 9 isomères possibles. Le myoinositol est le plus fréquent dans les lipides.
      Image myoinosit.gif
    • C’est un mésoinositol inactif sur la lumière polarisée.
  2. L’inositol 1, 4, 5 triphosphate ou IP3 est un second messager
  3. Structure du phosphatidylinositol
    Image phos-dylino.gif

2.5.6 Propriétés des Glycérophospholipides

  • Ce sont des molécules amphipathiques (ou amphiphiles) car elles présentent 2 pôles :
    • l’un hydrophobe dû aux AG ;
    • l’autre hydrophile dû à l’ester phosphorique.
  • Elles ont donc des propriétés identiques à celles des savons (émulsionnants, …).
  • Ce sont des molécules amphotères car elles possèdent à la fois :
    • une fonction acide apportée par H3PO4
    • une fonction basique apportée par l’AA alcool (sérine, thréonine) ou par la choline.

2.5.7 Hydrolyse des phospholipides par les phospholipases

  1. Il existe 4 phospholipases spécifiques A1, A2, C et D :
    Image phospholipase.gif


    • Si hydrolyse par la phospholipase A1 :
      AG saturé + Lyso1 phospholipide
    • Si hydrolyse par la phospholipase A2 :
      AG insaturé + Lyso 2 phospholipide
    • Si hydrolyse du phosphatidylinositol 4, 5 diphosphate par une phospholipase C :
      Image hydro-phos-c.gif
    • Si hydrolyse par la phospholipase D :
      Acide phosphatidique + alcool (choline par exemple).
  2. Rôle des phospholipases
    • L’hydrolyse des phospholipides alimentaires lors de la digestion est réalisée par la phospholipase A2 pancréatique.
    • L’hydrolyse des phospholipides membranaires permet la synthèse de médiateurs lipidiques :
      • une phospholipase A2 conduit aux prostaglandines, leucotriènes, lysophospholipides
      • une phospholipase C conduit aux DAG (Diacylglycérol), IP3 (inositol 1, 4, 5 triphosphate)
      • une phospholipase D conduit à l’Acide phosphatidique.
Tags

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close